L’homme qui a tué Sarah Halimi, une sexagénaire juive, en 2017 a été déclaré jeudi pénalement irresponsable par la cour d’appel de Paris, qui écarte donc la possibilité de le juger aux assises comme le réclamaient les proches de la victime.

La chambre de l’instruction a tranché entre les expertises psychiatriques contradictoires du dossier et conclu à l’abolition du discernement de Kobili Traoré au moment des faits.

En proie à une bouffée délirante liée à une forte consommation de cannabis, ce jeune musulman avait roué de coups sa voisine aux cris d' »Allah Akbar » avant de la précipiter dans la cour de leur immeuble parisien.

La justice a ordonné l’hospitalisation de Kobili Traoré et il lui sera interdit de contacter les parties civiles, (la famille Halimi et Diara), ni de se rendre sur les lieux du crime où vivent les parties civiles.

« La décision de la justice de déclarer pénalement irresponsable Kobali Traoré marque l’avènement du règne de l’impunité face à l’antisémitisme meurtrier en France », a réagi jeudi l’UEJF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here